Voeux de Silence 2017

Voeux de silence 2017

…le silence de celui qui est présent, ouvert, disponible, l’esprit libre de tout pré-jugé, de tout souci, de jugement, ou de tout tracas lié à sa propre vie personnelle.

J’ai voulu, après les deux semaines passées dans une grande ville britannique, dans une ambiance festive, consommatrice de biens en tous genres, envoyer à tous mes amis des vœux de silence.

Pas le silence de mort, le silence de celui qui boude, ou du distrait, ou de l’absent…
Mais le silence de celui qui est présent, ouvert, disponible, l’esprit libre de tout pré-jugé, de tout souci, de jugement, ou de tout tracas lié à sa propre vie personnelle.

Comme dit le Vedanta, sagesse indienne millénaire, Je suis avec l’autre, Je suis l’autre. La relation n’est obscurcie par mes propres idées que je veux à tout prix faire connaître, glisser en coupant la parole à l’autre !

Comme le dit encore, le philosophe Roger Pol Droit, «  Pour évoluer il nous faut entrer dans le même état que pendant la marche, c'est-à- dire dans une succession d’équilibre-déséquilibre ». Pour évoluer il nous faut apprendre à balancer entre les pensées, les sentiments, les sensations, les émotions , et le silence, appelé ANTAR MOUNA, dans le tantrisme…

L’expérience est aisée, à touas moments possibles dans la vie courante, et très riche en savoir. Le grand chef d’orchestre mondialement connu Georges Prêtre, qui vient de s’éteindre à 92 ans disait : «  Le Silence est ce qui est le plus proche de Dieu »

Quelque soit notre idée, notre image, notre représentation de Dieu, dans l’agitation ou dans le bruit, vous nous fuyons, nous fuyons notre Atman, notre déité. Le rendez-vous mystique est dans le silence !

C’est la concentration suprême possible, Dharana, selon Patanjali, qui amènera l’identification à la posture, à l’autre, à la Réalité du moment, à l’instant présent.( La Pleine Conscience, pour rappeler la mode actuelle)
Les philosophes indiens parlent de l’immobilité dans le mouvement, ou du mouvement dans l’immobilité, pour bien marque cet état d’être qui est loin du tout ou rien ! Paradoxe génial, qui lie la vie et la mort.

Dans une observation de la Nature même où tout est lié.

HARE OM TAT SAT.

Quel beau sujet pour entamer cette nouvelle année 2017 qui ouvrira l’année chinoise du Coq à la fin janvier, enfin sortie des pérégrinations de l’année du Singe !!!